Décret n° 2012-1420 du 18 décembre 2012 portant statut particulier du cadre d’emplois des infirmiers territoriaux en soins généraux


I. – Les infirmiers qui, à la date de leur nomination dans le présent cadre d’emplois, justifient de services ou d’activités professionnelles accomplis dans des fonctions correspondant à celles dans lesquelles ils sont nommés, sous réserve qu’ils justifient aussi de la détention des titres de formation, diplômes ou autorisations d’exercice de la profession d’infirmier, sont classés, dans le grade d’infirmier en soins généraux, dans les conditions ci-après :

1° Pour les services ou activités professionnelles accomplis antérieurement à la date d’entrée en vigueur du présent décret, les intéressés sont classés conformément au tableau ci-après :

DURÉE DE SERVICES OU D’ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

accomplis avant le 1er janvier 2013

Situation dans le grade d’infirmier en soins généraux
Au-delà de 25 ans 6 mois 7e échelon
Entre 21 ans et 25 ans 6 mois 6e échelon
Entre 16 ans 6 mois et 21 ans 5e échelon
Entre 12 ans et 16 ans 6 mois 4e échelon
Entre 8 ans 6 mois et 12 ans 3e échelon
Entre 5 ans et 8 ans 6 mois 2e échelon
Avant 5 ans 1er échelon

2° Pour les services ou activités professionnelles accomplis postérieurement à la date d’entrée en vigueur du présent décret, les intéressés sont classés à un échelon déterminé sur la base de la durée exigée pour chaque avancement d’échelon à l’article 18, en prenant en compte la totalité de cette durée de services ou d’activités professionnelles.

II. – Les infirmiers qui justifient, avant la date de leur nomination dans le présent cadre d’emplois, de services ou d’activités professionnelles accomplis au titre des 1° et 2° du I sont classés de la manière suivante :

1° Les services ou activités professionnelles accomplis avant la date d’entrée en vigueur du présent décret sont pris en compte selon les dispositions prévues au 1° du I ;

2° Les services ou activités professionnelles accomplis au-delà de la date d’entrée en vigueur du présent décret sont pris en compte pour la totalité de leur durée et s’ajoutent au classement réalisé en vertu du 1° du présent II, en tenant compte de la durée fixée pour chaque avancement d’échelon à l’article 18.

III. – Les services mentionnés aux I et II doivent avoir été accomplis, suivant le cas, en qualité de fonctionnaire, de militaire ou d’agent public non titulaire ou en qualité de salarié dans les établissements ci-après :

1° Etablissement de santé ;

2° Etablissement social ou médico-social ;

3° Laboratoire d’analyse de biologie médicale ;

4° Cabinet de radiologie ;

5° Entreprise de travail temporaire ;

6° Etablissement français du sang ;

7° Service de santé au travail.

Source


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.